la lavande - il était une fois

Il était une fois une petite fleur sauvage qui poussait tranquillement entre thym et romarin dans le sol argilo-calcaire de la garrigue méditerranéenne. Elle y poussait si modestement, que pendant longtemps personne n'avait même jamais songé à lui donner un nom.
Connue et appréciée depuis l'antiquité par les égyptiens pour ses vertus thérapeutiques et olfactives, les romains l'utilisaient pour parfumer leurs bains et les lessives afin de s'imprégner de sa fragrance fraîche et délicate, ce qui lui donna enfin son nom actuel de lavande, venant de lavare - laver en latin.
En Provence utilisée seulement beaucoup plus tard par les tanneurs de la région pour neutraliser l'odeur du cuir, mais également appliquée après rasage en vertu de ses propriétés calmantes et antiseptiques, elle donna par la suite naissance à la première eau de toilette masculine.
Mais c'est seulement à partir du XX siècle avec la conversion définitive des tanneurs en parfumeurs et leur besoins croissants de sa délicate fragrance que la région commençait à cultiver la lavande.
Dans le domaine culinaire c'est le miel de lavande qui reste incontestablement le premier produit dérivé, mais son arôme entre également, généralement sous forme d'infusion tout comme le safran, dans la composition de nombreux desserts ou confiseries comme les célèbres Calissons d'Aix.

Il existent plusieurs variétés de lavande, mais seule la lavande fine des montagnes sèches provençales est comestible et utilisée en cuisine et en aromathérapie.  C'est elle seule aussi ayant droit à l'AOC "Huiles essentielles de Lavande de Haute-Provence" établie en 1981 afin de permettre d'identifier une production de très haute qualité.
Pour obtenir la mention AOC, l'huile essentielle est soumise à un examen olfactif puis à des analyses physico-chimiques qui déterminent, si sa composition s'inscrit dans les normes de qualité retenues par le décret.
Environ 130 kg de lavande fine sont nécessaires pour obtenir 1 litre d'huile essentielle par distillation

MUSEE DE LA LAVANDE LUBERON
MUSÉE DE LA LAVANDE À COUSTELLET

LA CREME DE LAVANDE
LE MIEL DE PROVENCE

ABONNEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER :

Slider
Partager cet article :