la tarte aux oignons rouges

la tarte aux oignons rouges

Saupoudrez de cassonade, arrosez de vinaigre balsamique, salez et poivrez. Mélangez délicatement et prolongez quelques minutes …

Partager cet article :
les poivrons grillés

les poivrons grillés

Traditionnellement réalisés à base de poivrons rouges, CigalesGourmandes.fr vous les proposent haut en couleurs …

Partager cet article :
les tomates à la provençale

les tomates à la provençale

Les tomates à la provençale se dégustent en entrée sur un lit de mesclun accompagnés de pain grillé tartiné de tapenade ou en garniture pour tout autre plat…

Partager cet article :
les petits farcis à la niçoise

les petits farcis à la niçoise

Les petits farcis sont nés de la nécessité d’une gestion rigoureuse de la nourriture …

Partager cet article :
l’ail confit

l’ail confit

Méfiez-vous, une fois goûté, vous ne pourrez plus vous en passer pour condimenter vos sauces, tartiner des tranches de pain grillés …

Partager cet article :
la bourride à la provençale

la bourride à la provençale

Parent de la bouillabaisse, mais préparé uniquement à base de poissons blancs et la sauce aïoli remplace la rouille …

Partager cet article :
la ratatouille

la ratatouille

Mis à part la bouillabaisse et le grand aïoli certainement le plat le plus célèbre de la cuisine provençale …

Partager cet article :
les gnocchi à la niçoise

les gnocchi à la niçoise

Façonnez des boudins de 1 à 2 centimètres de diamètre, découpez-les en tronçons de 2 cm et passez sur les dents d’une fourchette en poussant avec le pouce …

Partager cet article :
le caviar d’aubergines

le caviar d’aubergines

Le caviar d’aubergines a conquis une place bien méritée parmi les ambassadeurs de la cuisine provençale …

Partager cet article :
le barbajuan – l’oncle Jean

le barbajuan – l’oncle Jean

Une spécialité dont la région mentonnaise et la Principauté de Monaco se disputent l’origine …

Partager cet article :
le tian d’aubergines

le tian d’aubergines

La cuisson au tian, vieille tradition provençale, vous permets de conserver une saveur exceptionnelle de vos fruits et légumes …

Partager cet article :
le pan bagnat

le pan bagnat

Véritable monument de la cuisine régionale, le pan bagnat, dont le nom signifie littéralement « pain mouillé », se composait à l’origine de morceaux de pain rassis trempés dans la sauce d’une salade de tomates.

Partager cet article :
la coca

la coca

Une des nombreuses manières de déguster une ratatouille …

Partager cet article :
la socca

la socca

Un des grands symboles de la gastronomie niçoise à ne pas manquer !

Partager cet article :
les pommes Cézanne

les pommes Cézanne

La version gastronomique de ce modeste plat composé initialement de pommes de terre vapeur arrosées d’huile d’olive …

Partager cet article :
le pistou

le pistou

Véritable monument de la cuisine provençale, le pistou se déguste aussi bien tartiné sur des rondelles de pain grillés à l’heure du pastis
que mélangé à des spaghetti ou fettuccine « al dente ».

Partager cet article :
la pissaladière

la pissaladière

Son nom provient de « pissala », condiment provençal dont elle est traditionnellement badigeonnée …

Partager cet article :
les panisses

les panisses

Indispensable à la cuisine provençale les panisses sont servies à l’heure du pastis, natures, frottées à l’ail ou saupoudrées de parmesan râpé – ou pour accompagner salades et viandes grillées.

Partager cet article :
le grand aïoli

le grand aïoli

En dehors de la bouillabaisse et la ratatouille certainement un des plats les plus célèbres de la cuisine régionale ..

Partager cet article :
la bouillabaisse

la bouillabaisse

Célébrissime et appréciée mondialement, son nom d’origine provençale signifie bouillon abaissé, c’est-à-dire réduit et donc concentré par cuisson …

Partager cet article :